La psychomotricité relationnelle (Aucouturier)

Elle se différencie de la psychomotricité instrumentale, car elle ne se focalise pas sur le symptôme, elle tient compte du vécu de l’enfant et l’accueille dans sa globalité. Elle rejoint l’enfant dans son être profond et l’aide à se dire par le biais du jeu. Le matériel mis à la disposition de l’enfant est neutre (des cubes en mousse, des tissus, un gros ballon, des cordes…), c’est l’enfant qui va lui donner forme et l’adulte l’accompagne, le soutient en toute bienveillance.

Art créatif

La terre, la peinture, la pâte à modeler… sont, entre autres, les matières utilisées. Elles permettent aux enfants d'exprimer leurs ressentis et de libérer les émotions retenues. 

 

Communication non violente (Marshall Rosenberg)    

« La non-violence consiste à inculquer des attitudes positives pour remplacer les attitudes négatives qui nous dominent ; elle fait émerger ce qu’il y a de positif en nous »,  Arun Gandhi. Pour améliorer nos relations aux autres, en exprimant verbalement notre ressenti, nous évitons le passage à l’acte.

Co-création

La thérapie co-créative permet d’accompagner humblement des enfants et leurs familles qui sont en questionnement et dans une évolution de mieux-être. 

Aide à la parentalité

L’enfant vient réaliser un travail en psychomotricité par le biais du jeu, il se découvre, s’approprie l’espace, symbolise ses besoins, etc. Ses parents ont besoin de poser leurs questions, de comprendre, de trouver de nouvelles pistes et d’adapter leur mode de fonctionnement. Voilà pourquoi il est nécessaire de pouvoir faire le point régulièrement quand un enfant est en thérapie.

Les formations pour les professionnels de la petite enfance

Je propose des formations pour les accueillantes, les professionnels et les parents, ainsi que du coaching pour les enfants, de la maternelle au primaire.

La méditation de la pleine conscience

Elle permet aux enfants de prendre conscience de chaque moment de la journée. C'est comme un bouton pause. Quand il est actionné, tout s'arrête quelques secondes... et on savoure davantage ce que l'on fait.

Les jeux coopératifs

Grâce au contact de la nature, les enfants sont capables de voir la beauté d'une fleur, d'une goutte de rosée ou d'un arc-en-ciel. Je souhaite qu'ils puissent aussi entrer en contact avec leur beauté intérieure. Les jeux de coopération permettent aux enfants de trouver de la joie et de l'amusement dans le fait d'être ensemble. L'important n'est ni de gagner ni d'être en compétition. Le but est de s'amuser, de développer ses capacités et d'être ensemble. Et parfois, l'écoute profonde, la parole aimante et la bienveillance peuvent être plus bénéfiques qu'un jeu.

Les ateliers gustatifs

Ils permettent aux enfants de développer ou de retrouver le plaisir de manger. Eveiller ses papilles à de nouvelles saveurs, cueillir des herbes, légumes ou fruits ouvre la curiosité des enfants. Lors de ballades, dans le potager ou le verger les enfants découvrent la nature ainsi que l'origine des produits qu'ils utilisent pour réaliser les petites recettes. Les aliments achetés sont d'origine bio ou de circuit de distribution court.